Alstom (2)

Online Publishing / Mis en ligne : 02/08/2020

ALSTOM ACQUIRES BOMBARDIER TO BECOME WORLD RAIL INDUSTRY’S No 2

France’s ALSTOM is acquiring Canada’s Bombardier for €6 billion to become the world’s No 2 train manufacturer, challenging China’s CRRC for top spot. The deal got clearance from the EU Commission’s antitrust regulators in July 2020.

With this takeover, ALSTOM will have 76000 employees worldwide; a turnover of €15.5 billion and a backlog of orders worth €75 billion.

ALSTOM is world renowned for its TGV bullet trains that speed between Paris and France’s other main cities.

The demand for trains is expected to boom because of climatic concerns. Germany is investing €85 billion over the next 10 years on its railways. Bombardier which has its headquarters in Berlin is being awarded large contracts on this mega project. The takeover of Bombardier by ALSTOM means a financial windfall for the French company.

By building up scale with the purchase of Bombardier, ALSTOM will have more to spend on R & D in green transport like hydrogen-powered trains.

Sources : Bloomberg, Libération.fr, Reuters, Bfmbusiness

Alstom02Alstom01

 

ALSTOM DEVIENT LE NUMÉRO 2 MONDIAL DU FERROVIAIRE EN RACHETANT BOMBARDIER

En rachetant le Canadien Bombardier pour €6 milliards, ALSTOM devient le numéro 2 mondial de la construction ferroviaire avec l’intention de ravir la première place au chinois CRRC. Ce rachat a obtenu le feu vert des régulateurs antitrust de la Commission Européenne en juillet 2020.

Avec cette acquisition ALSTOM emploiera 76000 personnes à travers le monde. Elle aura un chiffre d’affaires de €15,5 milliards et un carnet de commandes de €75 milliards.

ALSTOM est connu dans le monde pour ses trains qui relient Paris à d’autres grandes villes en France, à très grande vitesse,  les TGV.

Pour des raisons climatiques on s’attend à un afflux de commandes pour les trains. L’Allemagne va investir €85 milliards pendant les 10 prochaines années sur son réseau de chemin de fer. Bombardier qui a son siège à Berlin a obtenu des contrats dans le cadre de ce méga projet. Avec le rachat de Bombardier par ALSTOM, ces contrats tomberont dans l’escarcelle de l’entreprise française.

En changeant d’échelle avec le rachat de Bombardier, ALSTOM pourra consacrer des sommes plus importantes en R&D pour le transport vert comme l’hydrogène en tant que mode de traction des trains.

Sources : Bloomberg, Libération.fr, Reuters, Bfmbusiness