EDF

Online Publishing / Mis en ligne : 27/07/202

EDF WITH CHINESE BIDDING PARTNER AWARDED CONSTRUCTION OF WORLD’S LARGEST SOLAR PLANT

A consortium formed by EDF (Electricité de France) subsidiary, EDF Renewables and China’s Jinko has been awarded the contract for building the world’s largest single-project solar plant in Abu Dhabi. It will cover an area larger than 4200 football pitches with a generation capacity of 2 GW which is the equivalent, of 2 nuclear power plants, on average, in the U.S.

The consortium submitted a record low tariff for solar power of 1.35 USD cents per kilowatt hour. Bi-facial solar power technology is to be used. This means energy production from both sides of solar panels instead of one.

With this contract EDF will accelerate its diversification into electricity production from renewables, that is, solar and wind farms. By 2030 EDF expects to be producing 50 GW of electricity from renewables which is as much as it does from nuclear plants at present.

Sources : BloombergNEF, nasdaq.com, Les Echos, Bfmbusiness

Edf02  Edf01

EDF ET SON PARTENAIRE CHINOIS REMPORTENT L’APPEL D’OFFRES POUR LA CONSTRUCTION DE LA CENTRALE SOLAIRE LA PLUS PUISSANTE AU MONDE

 

Un consortium d’EDF Renouvelables et son partenaire chinois Jinko a remporté un appel d’offres pour construire la centrale solaire la plus puissante au monde à Abu Dhabi. Il s’étendra sur l’équivalent de 4200 terrains de football avec une puissance de 2GW ce qui est l’équivalent de 2 centrales nucléaires, en moyenne, aux États-Unis.

Le consortium a soumis un prix de 1.35 USD cents par kilowattheure ce qui est d’un niveau bas record pour l’énergie solaire. La technologie des panneaux solaires bifaciaux sera utilisée. Cela veut dire que la production d’énergie sera faite des deux faces de ces panneaux au lieu d’une seule.

Avec ce contrat, EDF accélère sa diversification vers la production d’électricité d’origine renouvelable  c’est-à-dire solaire et éolienne. D’ici 2030, EDF s’attend à produire 50 GW d’électricité d’origine renouvelable soit autant qu’elle en produit  avec ses centrales nucléaires aujourd’hui.

Sources : BloombergNEF, nasdaq.com, Les Echos, Bfmbusiness